Lundi 29 avril 2019
la porcelaine fragile ? ou "un éléphant dans un magasin de porcelaine"


Je travaille à partir de porcelaine qui est une pâte vitrifiée qui cuit à haute température (au-dessus de 1250°) dont la partie argileuse est composée essentiellement de KAOLIN.


Contrairement aux idées reçues, à épaisseur égale, la faïence est plus fragile que la porcelaine.
En effet la faïence reste poreuse après cuisson, contrairement au grès et à la porcelaine qui sont solides et non poreux après cuisson.
De manière générale plus la température de cuisson est haute plus l’objet sera solide.
On me pose souvent la question par rapport à la fragilité et certaines personnes hésitent à aquérir une pièce en porcelaine en raison de son apparente fragilité.
Mais ne confondons pas délicatesse est fragilité.
La porcelaine a un aspect délicat de par sa composition et le rendu de la cuisson haute température,
Je cuis audelà de 125O°C  mes créations sont donc moins fragiles que des produits en faïence.

La fragilité des produits en céramique dépend aussi d’une autre variable: l’épaisseur. Un objet très très épais en porcelaine est difficile à casser, même avec un marteau, alors qu’une assiette en porcelaine translucide de finesse est beaucoup plus fragile.
Effectivement si une pièce tombe par terre sur un sol dur, en fonction de l’angle la pièce peut se briser, il y a surtout là une question d’angle et de violence du choc, et donc de chance!
Même si Je ne peux pas vous garantir la durée de vie de votre sculptures ni d’aucune pièce en céramique, j’ai moi-même reçu en héritage des objets en porcelaine qui  sont toujours intacts, et d’autres que je casse bêtement par maladresse.

A part la casse, la céramique  semble à l’épreuve du temps.
Certaines découvertes arquéologiques attestent de la périnité de ce matériaux. On a retrouvé des objets en céramique datant de plusieurs millénaires avant JC en parfait état. Ils témoignent encore aujourd'hui des civilisations passées.
Posté à 11:10 - 0 commentaire